Choix de l'affichage
L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche
L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche
L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche
Aperu de la slection
Voici le nouveau style
Cliquez ici pour modifier l'affichage du site (malvoyants)

INTÉGRATION - BONNES PRATIQUES

Voici quelques pistes pour bien réussir l'intégration de travailleurs handicapés.

Le Centre FORJA reste bien sur à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner (voir les informations concernant l'Expertise Conseil de FORJA).

AVANT LE RECRUTEMENT

Informer l’encadrement et les collaborateurs de l’arrivée du salarié handicapé

Faire l’analyse précise du poste de travail et de son environnement

Entreprendre les aménagements de travail spécifiques à la déficience visuelle si nécessaire

Désigner si besoin un « tuteur », lui proposer une formation à la déficience visuelle et lui expliquer ses missions

Associer les structures spécialisées pour accompagner et financer l’intégration.

DURANT LES PREMIERS JOURS

Accompagner attentivement la prise de poste

• Aménager si nécessaire la fonction en tenant compte du handicap et de ses spécificités

Bien définir les objectifs de la mission et du poste

Résoudre les problématiques environnementales

Rester à l’écoute – en interne – des comportements et des commentaires

Réaliser un bilan quotidien avec le collaborateur et le tuteur

Faire si nécessaire les réajustements de part et d’autre.

DURANT LES PREMIERS MOIS

Valider l’adéquation Emploi-Compétences

• Maintenir l’attention commune par une réunion au minimum mensuelle

Maintenir une analyse de l’intégration par une personne externe spécialisée sur les problématiques du handicap

Expliciter les conditions relatives à la période d’essai

Vérifier la bonne intégration sociale de la personne recrutée au sein de son groupe.

ET ENSUITE...

Analyser l’évolution du collaborateur sur les plans professionnels et personnels

Rester vigilant sur les relations interpersonnelles dans l’entreprise

Décharger le « tuteur » de la responsabilité de l’intégration

Conclure avec les organismes d’accompagnement extérieur la fin de leur mission.

 

Si l’on doit se séparer, parce que cela fait partie de la vie professionnelle, analyser et préciser l’origine de la rupture : 

Dédramatiser le départ au niveau du collaborateur

Communiquer LARGEMENT en interne et à tous les niveaux hiérarchiques sur les motifs de la décision

Reprendre contact avec les structures d’accompagnement

• Relancer un autre projet en entreprise pour ne pas rester dans une impression d’échec.